Région Alsace

CCI de Région Alsace

03.88.76.45.00

Horaires d'ouverture :
Du lundi au vendredi : 08:30 - 17:30

Vous etes

Alternance Les conditions d'accès

Alternance Les conditions d'accès

Conçue à l'origine pour aider les jeunes en formation à s'insérer sur le marché du travail, l'alternance s'est peu à peu étendue à d'autres publics en difficulté : demandeurs d'emploi, personnes sans qualification, bénéficiaires de prestations sociales ou de contrats aidés... Petit tour d'horizon des dispositifs en vigueur.

Mots clés :
  • #apprentissage
  • #apprentissage Bas-Rhin
  • #professionnalisation
  • #formation

Le Point Apprentissage à votre écoute

Strasbourg : 03.90.20.67.68

Email

Colmar : 03.89.20.20.56

Email

Mulhouse : 03.89.66.71.27

Email

L’alternance : un pied dans l'entreprise, un marchepied vers l'emploi

Remède anti-crise, levier d'insertion professionnelle, tremplin vers l'emploi...  telles sont les images couramment utilisées pour décrire l'alternance. De fait, à lui seul, le contrat d'apprentissage a permis d'insérer 282.400 jeunes en 2013 : 273.000 dans le secteur privé et 9.400 dans le secteur public (étude de la Dares, février 2015). Il profite surtout aux PME : 74% des employeurs sont des entreprises de moins de 50 salariés. L'alternance permet aux petites entreprises de minimiser les risques liés aux recrutements et de donner leur chance aux jeunes ou aux personnes peu qualifiées.

 

Apprentissage et professionnalisation : les conditions d'accès

L'alternance consiste à enchaîner, selon un rythme plus ou moins régulier, des séquences d'enseignement théorique à l'école et des périodes d'application pratique en entreprise. Elle revêt la forme d'un contrat d'apprentissage ou de professionnalisation.

 

 APPRENTISSAGE

 PROFESSIONNALISATION

PRINCIPE

Le contrat d'apprentissage s'adresse aux jeunes en formation initiale.

 

PRINCIPE

Le contrat de professionnalisation s'adresse aux jeunes en formation initiale, mais aussi aux adultes en reconversion dans le cadre de la formation continue.

DEBOUCHES

Le contrat d'apprentissage débouche soit sur un diplôme de l'enseignement secondaire ou supérieur, soit sur un titre homologué par l'Etat (titre RNCP, titre d'ingénieur...)

 

 

 

 

 

 

 

 

DEBOUCHES

Le contrat de professsionnalisation est sanctionné par :

  • un diplôme ou un titre à finalité professionnelle,
  • un certificat de qualification professionnelle (CQP) enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP),
  • une qualification reconnue dans la convention collective de branche ou figurant sur la liste établie par la Commission Paritaire Nationale pour l’Emploi et la Formation (CPNEF) de branche.
CANDIDATS ELIGIBLES

Sont éligibles au contrat d'apprentissage:

  • Les jeunes âgés de 16-25 ans révolus
  • Les jeunes âgés de 26-30 ans qui signent leur 2e contrat d'apprentissage en vue de préparer un diplôme de niveau supérieur ou à la suite d'une rupture de contrat indépendante de leur volonté
  • Les travailleurs handicapés
  • Les créateurs-repreneurs d'entreprise dont le projet est subordonné à l'obtention du diplôme visé
CANDIDATS ELIGIBLES

Le contrat de professionnalisation vise :

  • Les jeunes de 16-25 ans révolus
  • Les demandeurs d'emploi de 26 ans ou plus
  • Les bénéficiaires de minimas sociaux (RSA, ASS, AAH) ou d'un contrat unique d'insertion (CUI).

 

 

 

 

 

EMPLOYEURS ELIGIBLES

Peuvent conclure des contrats d'apprentissage :

  • Les entreprises du secteur privé garantissant de bonnes conditions de formation (équipements, conditions de travail, d’hygiène et de sécurité, qualifications du maître d'apprentissage).
  • Les administrations publiques depuis la loi du 17 juillet 1992.

Fiche réglementaire sur les conditions à remplir par l'employeur

Conditions requises pour devenir maître d'apprentissage

 

EMPLOYEURS ELIGIBLES

Peuvent conclure des contrats de professionnalisation :

  • Tous les employeurs assujettis au financement de la formation professionnelle continue, à l'exclusion des administrations publiques (Etat, collectivités territoriales, établissements publics à caractère administratif).
  • Les établissements publics industriels et commerciaux (EPIC).

L'employeur doit nommer un tuteur référent qualifié.

Conditions requises pour devenir tuteur référént

 

 

A compter de la rentrée 2015, les candidats à l'apprentissage en BTS et DUT doivent formuler leurs souhaits d'orientation sur Admission Post-Bac.

 

Consultez les conditions de travail et de rémunération.

 

 

 

apprentissage-industrie.jpgApprentissage : le nouveau pari pour l’emploi

Point Eco Alsace n° 13 janvier/février 2015

"Face aux manques de main-d’œuvre qualifiée, l’apprentissage semble la meilleure porte d’entrée pour un emploi durable. Si son blason gagnerait à être redoré, la nouvelle réforme entend faire bouger les lignes."

 

 

 

 

 

 

 

Les chiffres-clés de l'apprentissage


Le profil des apprentis

66 % des apprentis sont des hommes

43 % : apprentis inscrits en CAP ou BEP

23 % : apprentis préparant un Bac pro ou un Brevet

32 % : apprentis préparant un Bac+2 ou plus

Les secteurs qui recrutent en apprentissage

3 % : agriculture, silviculture, pêche

19 % : BTP

22 % : industrie

56 % : tertiaire

 

Sources : Etude de la Dares (février 2015).