Région Alsace

CCI Info Services

03 90 20 67 68

Horaires d'ouverture :
Du lundi au vendredi : 08:30 - 17:00

Vous etes

IOT et 5G, le couple gagnant pour les futurs usages ?

Le 15 novembre 2019 | Actus web

iot_5g.jpgD’ici 2020, le cabinet Gartner estime à 20 milliards le nombre d’objets connectés présent sur la planète. Avec une utilisation de plus en plus démocratisée et adoptée en entreprise, de nouveaux enjeux en termes de stockage et traitement des données se posent. La 5G en est peut-être la réponse.

 

Roxane Adle Aiguier, directrice du domaine de recherche Digital Society chez Orange et Jean-Christophe Marpeau, chargé du programme CAPTRONIC en Région Grand Est, ont présenté ce matin lors d’une conférence au festival du digital Bizz and Buzz l’IOT et la 5G. De par leur expérience et leur expertise, ils ont su présenter ces deux sujets d’actualités en apportant des réponses aux questions que se posent les entreprises d’aujourd’hui sur les défis de demain.  

 

L’internet des Objets : cas d’usages.

L’IOT, qu’est-ce que c’est ? C’est un système où les objets physiques sont capables de créer et transmettre des données via des réseaux de connexions sans-fils. L’usage de ces derniers concerne de multiples marchés, de l’agriculture à l'aéronautique en passant par l’industrie et la santé. Mais ne vous y détrompez pas, l’IOT est déjà bien présent dans notre quotidien : Que ce soit la smartwatch que vous avez au poignet, la brosse à dent connectée qu’on vous a offert à Noël ou les compteurs Linky installés dans votre immeuble, l’Internet des objets se conjugue au présent.

 

En B2B aussi, les usages se multiplient : Dans l’agriculture, des capteurs sont utilisés par les exploitants pour piloter et optimiser leurs productions. Les usages sont divers et dépendent du besoin du marché et de l’entreprise en question.

 

Pour utiliser les objets connectés de manière optimale, les entreprises doivent cependant repenser leurs organisations et process. C’est ce que souligne Jean-Christophe Marpeau : “Aujourd’hui, on ne conçoit plus un objet connecté, mais un système connecté”.

 

La 5G, 10 fois mieux ?

Le déploiement étant prévu en 2020, les entreprises se préparent et s’équipent déjà en conséquence. L’enjeu est de taille : la 5G devrait permettre de transmettre les données dix fois plus rapidement, et de proposer un meilleur système de stockage. Pour Roxane Adle Aiguier, c’est « un enjeu de transformation et d’accélération pour les entreprises », qui voit dans la 5G un vecteur idéal pour « accompagner l’émergence de nouveaux usages ».

 

D’autant plus, la 5G permettra d’offrir une meilleure connectivité pour les objets connectés : moins de temps de latence, plus de génération et de transmission de données. Ce qui peut être crucial dans certaines situations tel que les accidents de la route, comme nous l’a indiqué en fin de conférence Jérôme Scalia, CEO d’Awaken, start-up française spécialisée dans la conception d’objets connectés destinés à sauver des vies sur la route.

 

L’IOT et la 5G, couple gagnant en constant questionnement

Toutefois, chaque nouvelle technologie engendre généralement des challenges. Notamment en terme environnemental, à titre d'exemple : une vidéo YouTube consomme les mêmes ressources énergétiques qu'un réfrigérateur pendant un an. Qu'en est-il d'un objet connecté générant constamment de l'information ? Comment gérer cette plus-value de données ? En effet, toutes les données ne répondent pas nécessairement aux besoins immédiats de l’entreprise, il est donc essentiel d'effectuer un filtrage par rapport à cela et supprimer les stocks. 

 

En matière d’éthique et de légalité également, les problématiques tel que la propriété des données sont aussi régulièrement sources de réflexion dans les entreprises : à qui appartient la donnée collectée ? Le consommateur final doit-il y avoir accès ? Dans un contexte post-RGPD, ces enjeux deviennent cruciaux pour les entreprises.

 

Niveau sécurité, « le risque est essentiellement humain » selon Jean-Christophe Marpeau. En effet, la 5G utilisant différentes bornes de fréquences simultanément, les systèmes disposeront d’une meilleure protection, ce qui prévaudra de la majorité des cyber-attaques. Une bonne nouvelle pour les usages de demain.

 

Et pour l’Alsace ?

Dans notre belle région aussi, l’IOT et la 5G s’apprêtent à révolutionner les usages : « Il n’y a pas de freins techniques, les compétences existent. » indique Jean-Christophe Marpeau. Que ce soit un grand groupe à la pointe de la technologie ou les PME/TPE, chacun peut avoir sa part du gâteau, les intervenants du jour insistant sur le fait que « Les TPE peuvent aussi être beaucoup plus agiles ». Le moteur de l’adoption de l’IOT et de la 5G, ce n’est donc pas la taille de l’organisation, mais son appétence pour l’innovation.

 

Article proposé par les étudiants de l'EM Strasbourg en Master 2 E-marketing et stratégie digitale ayant assuré le Community Management du Festival dans le cadre d'un projet pédagogique.

Rédacteurs : Marc Antoine Chapuis, Arthur Kornicki, Walid Ouzahra, Almudena Martinez Garcia